Alternatives


De toute éternité Dieu éternel a l'alternative de :

Soit créer ce que Il connaît, c'est-à-dire l'image de Lui-même, selon Sa ressemblance : l'homme.

Soit ne pas le pas le créer. Et, La Bible l'affirme, Il choisit de créer l'homme.

Non seulement la Bible l'affirme, mais elle le confirme : La Genèse Chapitre 1, 26. Puis Dieu dit « Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance ».  27. Dieu donc créa l'homme à son image, Il le créa à l'image de Dieu.

L'option négative : ne pas créer reste donc virtuelle, sauf à être adoptée par un intervenant opposé à la volonté de Dieu.

L'homme, lors de sa création à l' image de Dieu, a nécessairement, comme Dieu son modèle, une alternative : créer ou non son image, sa descendance, ses enfants, avec le concours d'Eve, la femme issue de lui pendant son sommeil.

Mais Dieu, qui connaît tous les futurs possibles, savait que le premier homme, pour ne pas avoir à partager le Paradis avec sa descendance, pouvait choisir l'option négative de l'Alternative : ne pas créer son image, sa descendance.

Evitant ce choix, Dieu le supprima en présentant à Adam et Eve, issue d' Adam, une autre alternative : le Fruit défendu dont l'acceptation, qui était le refus de la volonté de Dieu, leur fit perdre tous leurs privilèges, de la science infuse à l'immortalité, devenus mortels, Ils transmirent leur image mortelle à leurs descendance.

En effet, Dieu connaît tous les futurs il savait donc donc qu'Adam commettrait le péché originel, mais aussi que cette faute serait à l'origine d'une divinisation du monde par l'Incarnation de Son Fils.

C'est pourquoi Saint Augustin appelle «  une heureuse faute » le péché originel, qui a mérité aux hommes la gloire d'être rachetés par le Fils de Dieu.

Bien plus, l'Homme a été élevé, par le sacrifice de Jésus, à un niveau supérieur à celui des anges, d'où l'agitation du premier d'entre eux : Lucifer.

************

 

Prologue

 

D'abord, deux Paroles Bibliques fondamentales :

« Dieu créa l'homme à son image, Il le créa à l'image de Dieu. » ( Genèse I, 27 )
« Or, l'Eternel Dieu avait formé l'homme de la poussière de la terre, et il avait soufflé dans ses narines une respiration de vie, et l'homme fut fait en âme vivante. » ( Genèse II, 7 )

Traduite, en langage moderne, la Bible enseigne, ici, que l'homme est un ensemble de deux éléments, l'un matériel : le corps, l'autre spirituel : l'âme, créés « à l'image de Dieu. » Mais quelle est cette image ?

La Foi chrétienne le dit, mais ne l'explique pas, car il s'agit de l'image du Mystère de la Sainte Trinité : celle d'un seul Dieu en trois Personnes égales et distinctes.

Coïncidence miraculeuse ? Les éléments de « la poussière de la terre » biblique, constitutifs du corps de l'homme, comme de toute la matière, et créés à l'image de Dieu, permettent de visualiser l'image du Mystère et de la comprendre sous cette représentation.

En effet, la physique moderne, la chromodynamique quantique, est fondée sur la conception d'un univers constitué d'ensembles de trois charges égales, dites de couleur - d'où le nom commençant par chromo de cette physique quantique - dont la résultante est une seule particule blanche, qui récapitule les trois couleurs.

La différence entre l'image de la Physique et l'image Trinitaire est que les trois Personnes sont simultanément un seul Dieu, tandis que, soumises à l'alternance du temps, les trois charges de couleur sont successivement distinctes, puis confondues en leur résultante blanche.

 

Les pages qui suivent ont pour objet de justifier cette analogie entre la Trinité divine et le triplet de charges de couleur. Si cet essai de synthèse entre Science et Foi se révélait exact, l'unité de la connaissance serait réalisée.

Copyright © 2016 Ultime Synthèse